Les achats d'or par les banques centrales atteignent leur plus haut niveau en presque trois ans

03 novembre 2018

Les achats d'or par les banques centrales atteignent leur plus haut niveau depuis le quatrième trimestre de 2015 et elles environ dépensés 5,82 milliards de dollars  au troisième trimestre pour renforcer leurs réserves. Leurs achats ont été compensés par la vente massive de fonds adossés à l'or au cours de la même période.

Selon le World Gold Council (WGC), les banques centrales du monde entier ont augmenté leurs dépenses en or au plus haut niveau en près de trois ans. Plus de 148 tonnes d’or ont été achetées par les banques nationales au cours des trois mois précédant la fin septembre, soit une hausse de 22% par rapport à la même période de l’année dernière.

En utilisant le prix au comptant actuel de 1 223 dollars l’once, les achats d'or par les banques ont généré jusqu'à 5,82 milliards de dollars de dépenses pour le métal précieux. La banque centrale russe a dominé les achats, achetant plus de 92 tonnes d'or. Il s’agit de l’achat net trimestriel le plus important au pays depuis 1993.

En mai de cette année, le premier vice-gouverneur de la banque centrale russe, Dmitry Tulin, a déclaré aux législateurs de la chambre basse du Parlement que l'or était "une garantie à 100% contre les risques juridiques et politiques".

La WGC, une association à but non lucratif regroupant les principaux producteurs d'or mondiaux, a déclaré que les banques centrales de Turquie (18,5 tonnes), du Kazakhstan (13,4 tonnes) et de l'Inde (13,7 tonnes) ont également acheté de l'or au troisième trimestre. En Europe, les banques nationales polonaise et hongroise ont également augmenté leurs achats d'or. Selon le WGC, ce dernier a déclaré que l'achat visait à renforcer la stabilité à long terme de ses réserves.

L'or est souvent considéré comme une couverture contre toute baisse de la valeur du dollar américain. Au troisième trimestre, l'indice du dollar a augmenté d'environ 0,7%.

En dépit de l'appétit de plusieurs banques centrales, le prix de l'or a chuté d'environ 4% au cours de la période, tombant sous la barre des 1 200 dollars l'once pour atteindre son niveau le plus bas depuis janvier 2017.

Depuis, le mois d'octobre a été nettement plus positif pour le cours du lingot d’or.

La WGC a déclaré que comme la demande des banques centrales ont été complétée par une augmentation des achats de lingots et de pièces d’or physiques, de bijoux et de commandes d'entreprises de technologie, les investisseurs avaient surfer sur l’occasion .

Les données révélées par le conseil ont révélé que la vente de fonds négociés en bourse (FNB) adossés à l'or au troisième trimestre avait entraîné des ventes de plus de 116 tonnes de métal précieux.L’effet total net a été que la demande d’or au troisième trimestre était de 964,3 tonnes, soit une hausse de 6,2 tonnes d’une année sur l’autre.

 source anglaise CNBC de l'article 

83 Nombres de vue

Information pratique

  • 29 rue Saint-Gangulphe 4000 Liège (Belgique)
  • +32 4 222 45 07
  • HORS SERVICE
  •  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos photos

Top