Les 5 plus grosses mines d'or des États-Unis

07 novembre 2018

Beaucoup pensent que l'extraction d'or à grande échelle aux États-Unis est en grande partie terminée. La réglementation rend l’exploitation minière beaucoup plus difficile aux États-Unis que dans de nombreux autres pays, mais il reste encore une poignée de grandes exploitations minières à ciel ouvert. 

Vous trouverez ci-dessous cinq des plus grandes mines en exploitation aux USA et Alaska produisant de l'or et divers autres minéraux.  1  Mine Goldstrike Ouverte en 1986, la mine Goldstrike est exploitée par la plus grande société d'extraction aurifère au monde, à Barrick Gold, et est située sur le Carlin Trend. 

Goldstrike est considéré comme le plus grand gisement aurifère au monde et la plus grande mine d'or d'Amérique du Nord. Cette mine a produit 35.000.000 d’onces d’or, soit 1 100 tonnes. Le complexe Goldstrike possède des mines souterraines et d’autres parties à ciel ouvert. Les mines souterraines de situées au nord de la mine et celles à ciel ouvert dans autre zone.  Ces mines sont exploitées par des camions et des pelles mécaniques. Les mineurs de Goldstrike utilisent deux méthodes de traitement. Le minerai sulfuré non carboné de la mine est traité par un circuit autoclave et le minerai carboné est traité par un torréfacteur. Les minerais traités proviennent d'exploitations souterraines et de surface. Les réserves minérales probables de Goldstrike s'élèvent à 9,6 millions d'onces d'or soit un peu moins que 300 tonnes.  2) Mine d’or Carlin Trend De nombreuses mines d’or à ciel ouvert composent la zone de  Carlin, située dans le nord-est du Nevada, juste à l’extérieur d’Elko. L'exploitation de l'or a débuté à Carlin en 1965 par la Newmont Mining Corporation. D’abord en extraction à ciel ouvert, dont certaines ont été étendues à l'exploitation souterraine depuis 1994. Newmont a exploité 13 carrières à ciel ouvert en 2005, 4 mines souterraines et 14 installations de traitement en activité. Newmont produit environ 77 tonnes d'or par an à partir de cette mine. Les mines à ciel ouvert constituent la principale source de minerai Carlin Trend. Des méthodes d’extraction classiques, telles que des grands excavateurs ainsi des énormes camions y sont utilisés.  Un fait amusant à propos de Newmont serait qu’ils ont été les pionniers de la méthode impliquant l’extraction à ciel ouvert avec récupération d’or par lixiviation au cyanure.  3) Mine d'or de Fort Knox Actuellement gérée par Kinross Gold et basée à Fairbanks, en Alaska, la mine d’or Fort Knox a été jalonnée en 1913 puis reprise par Amax Gold en 1980. Il ne faut pas la confondre avec la base militaire homonyme des États-Unis ou le gouvernent fédéral y entrepose une grande partie de ses réserves d’or.  

Amax Gold accepterait une fusion avec Kinross Gold en 1998. Tout comme Carlin Trend, l’exploitation minière à Fort Knox implique des méthodes conventionnelles à ciel ouvert. Une usine  sert à traiter le minerai à haute teneur, d’une capacité journalière de 33 000 à 45 000 tonnes. La production de minerai par lixiviation en tas à Fort Knox a été mise en place à la fin de 2009. Fort Knox a extrait un total de 2,4 millions d'onces soit 74 tonnes d’or.  4) Cripple Creek and Victor Gold Mine Basées à Colorado Springs, dans le Colorado, les mines Cripple Creek et Victor Gold possèdent des gisements aurifères s'étendant sur 18 kilomètres carrés, contenant un complexe volcanique intrusif. Le district minier de Cripple Creek a été créé en 1891 et la ville de Victor a été construite en 1893. De 1894 à 1917, il y avait plus de 500 mines en activité dans le district. Le district minier a été fermé en 1941 en raison de la Seconde Guerre mondiale, mais il a finalement été rouvert en 1976 grâce à la création d'une coentreprise entre Texas gulf et Golden Circle.  Aujourd’hui elle appartient a Newmont mining après une revente par Anglgold Ashanti en 2015. La quantité d’once d’or extrait depuis 1890 à 2014 serrait vers 23.000.000 soit 715 tonnes, et l'or produit annuellement sur ce site était estimé à 211.000 onces. Les coûts de production se sont élevés à 475 dollars l'once. Les mineurs de Cripple Creek ont atteint des profondeurs historiques d'environ 915 mètres ces derniers temps, il s'agissait principalement de mines à ciel ouvert. À Cripple Creek, il existe une installation d'extraction pour extraire des minerais à plus haute teneur.  5) Mine d'or de Cortez Au sud-ouest d'Elko, dans le Nevada, se trouve la mine d'or Cortez, car des méthodes conventionnelles à ciel ouvert sont utilisées pour exploiter les gisements Pipeline et South Pipeline. Elle appartient et est exploitée par Barrick gold. 

La taille de la propriété Cortez est assez grande puisqu'elle s'étend sur 2 800 kilomètres carrés, contenant des tendances minérales parmi les plus prometteuses au monde. Il existe 3 procédés métallurgiques différents utilisés pour récupérer l’or à Cortez. La méthode de lixiviation en tas est utilisée pour extraire le minerai oxydé de qualité inférieure. Il existe également le broyeur conventionnel avec cyanuration et procédé de lixiviation au carbone utilisé pour extraire le minerai non réfractaire de qualité supérieure. Lors de l’exploitation des gisements découverts dans les pipelines et sud, il existe également une exploitation intermittente du minerai d’usines carbonées. Environ 9,85 millions d'onces ou 306 tonnes de réserves d'or prouvées et probables ont été traitées par les mineurs de Cortez.

 

81 Nombres de vue

Information pratique

  • 29 rue Saint-Gangulphe 4000 Liège (Belgique)
  • +32 4 222 45 07
  • HORS SERVICE
  •  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos photos

Top