La Raffinerie d’or du Rand en Afrique du sud

07 août 2018
La Raffinerie d’or du Rand en Afrique du sud - 3.4 out of 5 based on 5 votes

La « Rand Refinery » est sans doute la raffinerie d'or la plus célèbre au monde, étant donné que depuis son ouverture en 1921, elle a raffiné plus de 50 000 tonnes d'or, soit un peu plus de 25 % de tout l'or jamais extrait. 

La raffinerie est située à Germiston, juste à l'extérieur de Johannesburg et dans le légendaire district aurifère de Witwatersrand. Les installations de 'Rand Refinery' englobent l’activité de fonderie, une division  de raffinerie et des installations de fabrication de pièces et de lingots. Le produit le plus célèbre de la raffinerie est probablement la pièce d'or de renommée mondiale le « Krugerrand », la première pièce d’une once  et dont 60 millions de pièces ont été produites depuis son lancement en 1967, soit un peu moins de 2000 tonnes d’or fin contenu dans tous les Krugerrand produit. 

La société «Rand Refinery» est toujours détenue exclusivement par les plus grandes sociétés minières d'Afrique du Sud. Historiquement, elle n'a affiné que la production minière d'or de ces producteurs locaux, mais plus récemment, avec la chute de la production de l'or domestique, la raffinerie s'approvisionne de plus en plus en or sur tout le continent africain ainsi qu'aux États-Unis et en Asie. 

Histoire de la raffinerie Rand

Rand Refinery Ltd a été fondée en tant que société privée en novembre 1920 par des sociétés minières membres de la « Transvaal Chamber of Mines ». La raffinerie a été créée uniquement pour raffiner la production d'or de ses sociétés minières propriétaires. Auparavant, il n'existait aucune usine de raffinage d’or et de fabrication de lingots d’or fin en Afrique du Sud et les lingots bruts étaient expédiés à Londres pour être raffinés. Il convient de noter qu'une usine de fonte appelée "Witwatersrand Co-operative Smelting Works" avait été créée par la Chambre des mines du Transvaal en 1909. La raffinerie Rand, qui avait une capacité annuelle initiale de 373 tonnes, a été achevée en décembre 1921. La production de grandes barres d'or de 400 onces a également commencé à ce moment-là.

L'emplacement de Germiston (16 km à l'est de Johannesburg) a été choisi pour la raffinerie, car il se trouvait dans la zone minière aurifère de Witwatersrand et offrait également des installations ferroviaires adéquates. Un an plus tard, en 1922, la Monnaie royale a établi une succursale sud-africaine de la Monnaie royale à Pretoria, juste au nord de Johannesburg. Cette monnaie est maintenant connue sous le nom de Monnaie sud-africaine (http://www.samint.co.za/about-us), et est entièrement détenue par la Banque de réserve sud-africaine (SARB).

À partir de 1965, les installations de la raffinerie ont été modernisées en quatre ans. En 1966, les fonderies de la Witwatersrand Co-operative Smelting Works (alors appelée By-Products Ltd) ont été intégrées au site de la raffinerie Rand à Germiston. Après le lancement de la pièce d'or Krugerrand en 1967, la raffinerie du Rand  a ajouté à ses installations de Germiston, un site de production d'alliages et de pièces de monnaie. Cette installation de pièces de monnaie a été améliorée en 1984. À noter que la pièce d’une once Krugerrand est produite conjointement par Rand Refinery et la Monnaie sud-africaine.  

À la fin des années 1980, les installations de raffinage ont fait l'objet d'une modernisation complète et de nouvelles installations de raffinage ont été ouvertes en 1989 sur le même site que l'installation précédente.

 « La centralisation des activités en ont fait le plus grand fondeur, affineur et fabricant de métaux précieux intégré sur un seul site dans le monde ».

Depuis sa création jusqu'en 1993, Rand Refinery était techniquement une société affiliée de la Chambre des mines d'Afrique du Sud (le nom de la Chambre des mines du Transvaal). En 1993, la société de portefeuille est devenue une société indépendante, les actionnaires de la société minière nommant directement le conseil d'administration.  

En 1998, Rand Refinery a ouvert une installation de stockage de haute sécurité à l'aéroport international OR Tambo, à environ 20 km au nord-est du centre de Johannesburg. La raffinerie de Rand qualifie cette installation de stockage de «voûte de transit d'or» et les hélicoptères sont utilisés pour le transfert de lingots entre la raffinerie et la chambre forte par un vol de 3 minutes.

"En 2011, Rand Refinery a établi un bureau commercial à Singapour appelé « Rand Refinery Asia (Pte) Limited ». Ce bureau a été mis en place pour s'approvisionner en or pour la raffinerie en provenance d’Asie (déchet d’or, vieil or et vieux bijoux et minerai aurifère), tester les matériaux entrants et commercialiser les lingots d'or Rand Refinery à Singapour et dans les environs. Cependant, ce bureau de Singapour a fermé fin 2014 / début 2015 pour des raisons inconnues.

 A qui appartiens la raffinerie du Rand

Rand Refinery appartient à cinq grandes sociétés minières et aurifères sud-africaines

Anglogold Ashanti  qui détient 42,41%

Gold Fields a une petite participation de 2,76%. 

Harmony à 10,38%

Sibanye Gold à 33,15%,

DRD GOLD à 11,3% 

Toutes ces sociétés sont des mines d'or et sont membres de la Chambre des mines d'Afrique du Sud. En effet, comme mentionné ci-dessus, Rand Refinery a été fondée par le prédécesseur historique de la Chambre des mines de l'Afrique du Sud, à savoir la Chambre des mines du Transvaal.

 Les opérations d’affinage d’or

La raffinerie de Germiston du groupe a une capacité de raffinage de l'or de 600 tonnes par an. En 2011, l'usine a raffiné 481 tonnes d'or. Des données d'affinage plus récentes ne sont pas disponibles car, depuis 2012, Rand Refinery a cessé de publier des rapports annuels. Par conséquent, il y a maintenant moins de transparence dans les opérations de Rand Refinery qu'auparavant. Le retard dans le dépôt des résultats financiers 2013 de la raffinerie était dû à des irrégularités comptables apparentes impliquant un déficit des avoirs en or dans le système comptable.

L'or de la raffinerie peut être affiné jusqu'à 99,99% de pureté via un processus en deux étapes. La raffinerie extrait également des métaux du groupe du platine. Une galerie de photos des opérations de raffinerie peut être consultée sur le site Web de la raffinerie Rand.

Tout l'or fourni par les sociétés minières aurifères sud-africaines qui possèdent Rand Refinery est commercialisé et vendu par la raffinerie aux membres de la LBMA, principalement des banques, à savoir que la raffinerie est l'agent des mines d'or.

Dans son rapport annuel de 2012, Rand Refinery a déclaré que ses exportations d'or vers la Chine représentaient environ un tiers des importations d'or de la Chine.  

Avant 1998, tout l'or domestique traité par la raffinerie était vendu via et par la « South African Reserve Bank » au London Gold Market . 

L'Afrique du Sud connaît un déclin à long terme de la production minière d'or. En 2007, ce pays était toujours le premier producteur mondial d'or minier, mais en 2015, il était tombé à la 7ème position dans le classement mondial des pays producteurs d'or. Compte tenu de cette baisse marquée de l'extraction d'or domestique, Rand Refinery s'est concentré sur le repositionnement d'un modèle d'approvisionnement en métaux provenant d'Afrique du Sud à un mélange d'approvisionnement en Afrique du Sud, panafricaine et internationale.

En excluant la production aurifère sud-africaine, Rand Raffinerie affine maintenant environ 75% de la production d'or du continent africain en s'approvisionnant en Afrique de l'Ouest, en Afrique de l'Est et dans d'autres pays d'Afrique australe. La liste des pays du continent dont l'or est raffiné par Rand Refinery comprend maintenant le Ghana, la Namibie, le Botswana, la Guinée, le Mozambique, la Tanzanie, le Mali et l'Éthiopie.  

À l'international, Rand Refinery s'approvisionne également en minerai et en doré aux États-Unis, en Asie du Sud-Est et en Asie-Austral. En 2014, il a été estimé qu'environ 40% de tous les matériaux doré affinés à Germiston provenaient de l'extérieur de l'Afrique du Sud. Ce pourcentage devrait augmenter à mesure que la production minière d'or en Afrique du Sud continue de baisser.

En tant qu'installation intégrée de fonte et d'affinage, les opérations de fonderie constituent un élément essentiel des activités de Rand Refinery. Les opérations de fonderie sur site absorbent des matériaux provenant de mines et de sources de recyclage telles que les déchets électroniques, et récupèrent entre 6 et 10 tonnes d'or par an et entre 16 et 30 tonnes d'argent par an. 

La gamme de lingots d'investissement de la raffinerie du rand 

La gamme de lingots d'or coulés de Rand Refinery se compose de barres dans les poids suivants: 400 onces, 100 onces, 100 grammes, 10 tolas, 5 tolas, 10 taels et 5 taels. Le Tola est un système de poids traditionnel utilisé en Inde. Le Tael est un système de poids traditionnel utilisé en Chine et à Hong Kong. 

Étant donné que plus de 50 000 tonnes d'or ont été raffinées par Rand Refinery depuis sa création en 1921, et que la plus grande partie de cette production était sous la forme de lingots d'or de 400 onces envoyés au London Gold Market, il y a donc des lingots d'or de la « Rand Refinery » détenus par de nombreuses banques centrales, en particulier dans les coffres d'or de la Banque d'Angleterre . À titre d'exemple, la plupart des lingots d'or détenus par le Fonds monétaire international dans les coffres de la Banque d'Angleterre sont des années 1970, sous la forme de lingots d'or Rand Refinery.

La gamme de lingots frappés (minted)  de la raffinerie ont été produits depuis 2012. Les lingots d'or frappés par Rand Refinery sont produites dans les poids suivants: 100 grammes, 50 grammes, 20 grammes, 10 grammes, 8 grammes, 5 grammes et 2,5 grammes. Il existe également une gamme de barres d'argent frappées produites en poids de 100 onces, 1 kg, 500 grammes et 100 grammes. Depuis 2011, le logo de la raffinerie sur les barres Rand Refinery présente une marque circulaire représentant un «creuset avec un bec verseur». L'ancien logo du rand comporte une tête « Springbok » encerclée.

Rand Refinery est membre à part entière de la London Bullion Market Association (LBMA) et ses lingots d'or ont été accrédités en tant que bonne livraison pour le marché de l'or de Londres depuis 1921.

 La pièce d'or Krugerrand

Le Krugerrand est la pièce maîtresse en or de l'Afrique du Sud. L'idée d'une pièce d'or sud-africaine a été développée par la Chambre des mines d'Afrique du Sud dans les années 1960 afin de commercialiser l'or sud-africain et de développer la demande internationale pour la production d'or du pays. Bien que les pièces d’une once du Krugerrand aient été frappées depuis 1967, la production à grande échelle de la pièce n'a commencé qu'en 1970.

Cliquez ici pour voir le prix sur notre boutique en ligne du krugerrand

En 1980, des dénominations fractionnaires du  Krugerrands en ½ once, ¼ once et 1/10 once ont été introduits. Depuis la création du programme de lingots de Krugerrand, plus de 60 millions de Krugerrands de toutes dénominations ont été fabriqués.

Les Krugerrands sont produits dans le cadre d'un accord de collaboration entre la Rand Refinery et la Monnaie sud-africaine. La raffinerie du Rand produit les ébauches (flan) de pièces d'investissement et la Monnaie marque les pièces.  Le Krugerrand est une pièce en or de 22 carats, avec une pureté d'or de 91,67 %. Le cuivre est ajouté à l'or pour augmenter la durabilité. Par exemple, un Krugerrand de 1 once pèse 1,0909 once mais contient exactement 1 once d'or fin.

Depuis 1998, Rand Refinery est responsable de la commercialisation du Krugerrand. Auparavant, une filiale de la Chambre des Mines appelée International Gold Corporation (Intergold) avait la responsabilité du marketing. La raffinerie Rand reçoit l'autorité exclusive de fournir et de commercialiser la pièce de monnaie Krugerrand, à la fois nationalement et internationalement, à partir du Trésor sud-africain. Une liste des négociants en lingots internationaux autorisés à distribuer le Krugerrand peut être consultée sur le site Web de la Rand Refinery.

Une édition spéciale a été sortie en 2017 pour les 50 ans d’existence du krugerrand, elle possède un petit sigle 50 assez discret 

Depuis peu le rand a prévu de sortir une pièce Krugerrand en argent, pour venir concurrencer la Maple Leaf en argent, la nugget ou kangourou en argent  de Perth mint.

 

228 Nombres de vue

Information pratique

  • 29 rue Saint-Gangulphe 4000 Liège (Belgique)
  • +32 4 222 45 07
  • HORS SERVICE
  •  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos photos

Top