L’affaire date de Février 2015 et avait fait du bruit dans la ville de Lille.

L’agence de gestion des avoirs confisqués avait demandé aux tribunaux de répertorier tous les bijoux saisis lors de perquisitions, afin de les revendre après avoir fondu les métaux, révèle RTL.

Après la découverte de plusieurs gisements, des centaines de personnes affluent vers la ville, où un accident ferroviaire avait fait au moins 82 morts en 2016.

Information pratique

  • 29 rue Saint-Gangulphe 4000 Liège (Belgique)
  • +32 4 222 45 07
  • HORS SERVICE
  •  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos photos

Top